Atlas des paysages
du Loir-et-Cher
CAUE 41      Plan du site | Imprimer la page | Recherche | Lexique | Contact

Accueil » Introduction » Comment prolonger l’Atlas des paysages ?

Comment prolonger l’Atlas des paysages ?

La réflexion engagée avec l'Atlas mérite de se prolonger dans plusieurs directions :

1. L'approfondissement de la connaissance, par des programmes de recherches spécifiques ;

2. La communication et la concertation. Par exemple :
  • l'information de la mise à disposition du site internet de l'atlas (courriers, mailings, plaquettes d'information, événements, presse, …),
  • des présentations par territoires,
  • des débats par territoires et par thèmes, prolongeant les ateliers de travail menés dans le cadre de l'Atlas, riches d'enseignements
  • une exposition itinérante, …
3. La construction d'un projet partagé pour les paysages du Loir-et-Cher : quels paysages souhaite-t-on pour le Loir-et-Cher ? Les premières orientations dégagées méritent d'être approfondies et débattues :
  • définition de principes d'actions,
  • identifications des acteurs de l'aménagement concernés,
  • identification des outils, des moyens et des leviers d'action existants,
  • analyse critique de ces outils, de leur pertinence et de leur efficience au regard des objectifs de qualité et des principes d'action définis,
  • identification des outils, leviers et moyens d'actions à mettre en place,
  • illustrations par cas d'exemples pris dans le département ou ailleurs,
  • élaboration de programmes d'actions,
  • mise en place d'un suivi de l'évolution des paysages : observatoire photographique, indicateurs adaptés.
Ce sont de véritables projets de paysages concertés qui méritent de s'élaborer, à l'échelle départementale et aux échelles intercommunales ; sous forme de plans et chartes de paysage.

Bertrand Folléa


Haut de page

Agence Folléa-Gautier, paysagistes-urbanistes
Ne pas reproduire sans autorisation
FEDER Centre   L´Europe en région Centre  DREAL