Atlas des paysages
du Loir-et-Cher
CAUE 41      Plan du site | Imprimer la page | Recherche | Lexique | Contact

Accueil » Unités de paysage » 22/ La Gâtine Tourangelle » Analyse critique

Analyse critique


Carte d'analyse critique     Légende des cartes d'analyse critique
Fichier joint : carte_enjeux_up22.pdf

Protection/préservation

Restauration du Château du Fresne, Authon
-    Le patrimoine bâti : repérage, identification et préservation dans les documents d'urbanisme, mise en valeur du patrimoine construit de pays, soutien à l'entretien et à la réhabilitation

Site bâti de Saint-Cyr-du-Gault, installé sur les berges du Gault
-    Les sites bâtis : reconnaissance et identification, prise en compte dans les opérations d’extension, préservation des espaces non bâtis qui les mettent en valeur : reculs, dégagements visuels

Une mare et sa petite zone humide, entre Bonin et le Bois Gaulier, Seillac
-    Les mares, les vergers et les plantations d'arbres fruitiers d'alignement : identification et préservation dans les documents d'urbanisme, repérage et soutien à l'entretien et à la replantation en limites de parcelles ou aux abords des fermes

Valorisation/création

Fossé agricole dépourvu de toute végétation, appauvrissant les paysages et la diversité écologique
-    Les bords de l'eau : préservation et gestion des ripisylves et des espaces ouverts, maintient d'une végétation basse auprès des fossés, création de circulations douces entre les villages, au creux des vallées ou à travers les vignobles, maîtrise qualitative de l'accueil du public

Limite urbaine mal maîtrisée, Herbault
-    Les limites d’urbanisation : aménagement et plantation d’arbres en entrée et sortie des espaces urbanisés, création et entretien des jardins de berges ou en périphérie des villages, création de transitions douces entre les habitations et l’espace agricole, mise en place de circulations douces reliant les villages aux promenades existantes, plantations d’essences locales  dont des fruitiers en limites de parcelles

Arbres fruitiers issus d’un ancien alignement, entrée d’Authon
-    Les structures végétales agricoles : identification et préservation des haies dans les documents d'urbanisme, repérage et soutien à l'entretien et à la plantation de haies ou d’arbres isolés adaptés au caractère des lieux, encouragement au maintien des prairies et zones humides dans les vallées ou aux abords des mares

Monotonie de la grande culture, Seillac
-    Les espaces agricoles simplifiés : enrichissement écologique et paysager par replantation de structures végétales adaptées aux besoins agricoles contemporains, enrichissement écologique et paysager des lisières forestières, création de bandes enherbées 

Réhabilitation/requalification

Réseaux aériens perturbant le grand paysage plat et ouvert de Gâtine, Seillac
-    Les réseaux aériens et les points noirs bâtis : enterrement des réseaux les plus sensibles, traitement paysager des limites des zones d’activités ou des abords des bâtiments (plantations adaptées au contexte, essences végétales locales dominantes…)

Entrée de Saint-Amand-Longpré, bordée de vieux arbres fruitiers
-    Les entrée et sorties de villes : revalorisation des zones d'activités, création d'espaces publics plantés en transition avec l'espace agricole (promenades, vergers collectifs ou associatifs, prairies de jeux...), implantation de nouveaux quartiers de qualité (architecture, matériaux, espaces publics)

Bâtiment d’exploitation fragilisant les paysages par l’absence de plantations d’arbres et des couleurs trop voyantes, les Hayes, Saint-Cyr-du-Gault
-    Les bâtiments agricoles récents : requalification des abords, plantation d'arbres avec une palette d'essences indigènes adaptées au contexte rural,  choix de couleurs adaptées aux tonalités denses des sols agricoles (en supprimant les blancs, beiges et « tons pierre » non adaptés), promotion de matériaux naturels comme le bois

Haut de page

Agence Folléa-Gautier, paysagistes-urbanistes
Ne pas reproduire sans autorisation
FEDER Centre   L´Europe en région Centre  DREAL