Atlas des paysages
du Loir-et-Cher
CAUE 41      Plan du site | Imprimer la page | Recherche | Lexique | Contact

Accueil » Unités de paysage » 17/ La Loire et la Cisse » Analyse critique

Analyse critique


Carte d'analyse critique     Légende de la carte d'analyse critique
Fichier joint : carte_enjeux_up17.pdf

Protection / préservation

Remarquable site bâti de Chaumont-sur-Loire
  • Les sites bâtis : reconnaissance, identification et prise en compte spécifique pour  les choix d’urbanisation, préservation des espaces non bâtis qui les mettent en valeur : reculs, dégagements visuels

Patrimoine urbain et architectural, Chaumont-sur-Loire
  • Le patrimoine bâti : repérage, identification et préservation dans les documents d'urbanisme, encouragement à l'entretien et à la réhabilitation

Coteau non urbanisé dont la vue vers la vallée est masquée par des boisements remontant sur le haut de la falaise
  • Les coteaux non urbanisés : arrêt de l'urbanisation diffuse sur les coteaux encore exempts de constructions, lutte contre l'enfrichement, repérage des ouvertures visuelles, préservation et mise en valeur des ouvertures vers la vallée et des vues sur le lointain

Prairies humides au pied de Rilly-sur-Loire
  • Les prairies, vergers et jardins de berges près de la Cisse : maîtrise des surfaces occupées par les peupleraies, préservation et confortement des structures végétales en place (haies, arbres isolés), maintien des prairies en bords de rivière

Route paysage ouvrant sur la Loire en pied de falaise, Chaumont-sur-Loire
  • Les routes paysage : maintien d’ouvertures sur le grand paysage, arrêt de l’urbanisation linéaire le long des routes, valorisation du patrimoine (architecture, murs, jardins…) en place, valorisation paysagère des abords de la route

Valorisation/création

Traversée d’Onzain par la route de Mesland
  • Les traversées de village : requalification des chaussées avec réduction de l'espace dévolu à la voiture au profit du piéton, traitement différencié des revêtements de sols, création et valorisation des espaces publics, plantations d'arbres

Construction récente en extension d’Asnières, Onzain
  • Les extensions bâties : arrêt de l’urbanisation au fil de la route, confortement des centralités et aménagement urbains des traversées, protection des espaces de respiration et coupures d’urbanisation ; pour les extensions existantes : requalification des chaussées et espaces publics, plantations d’arbres d’accompagnement, création et entretien de transitions végétales entre l’espace agricole et l’espace bâti

Coteau urbanisé de manière diffuse, privatisant les vues sur la vallée
  • Les coteaux urbanisés : maintien d’une distance inconstructible en rebord haut de coteau, préservation des ouvertures vers la vallée et des vues sur le lointain

Bords de Loire occupés par des prairies humides et une belle ripisylve
  • Les bords de l'eau : valorisation des berges, aménagement des circulations douces au bord de l'eau, restauration du patrimoine lié à l'eau,  gestion des ripisylves et préservation d'ouvertures visuelles sur les coteaux

Plaine agricole ouverte dépourvue de structure végétale
  • L'espace agricole de la plaine : replantation de haies et d'arbres, gestion et préservation ou recréation de ripisylves, maîtrise des surfaces occupées par les peupleraies

Réhabilitation/requalification

Voie ferrée Orléans/Tours traversant la plaine agricole de la Loire
  • Les abords de la voie ferrée : plantation de haies et d'arbres à proximité de la voie et le long des routes qui la longent, requalification des traversées, revalorisation des abords des gares d'Onzain et de Veuves, revalorisation des espaces publics et abords des chaussées, plantations d'arbres

Haut de page

Agence Folléa-Gautier, paysagistes-urbanistes
Ne pas reproduire sans autorisation
FEDER Centre   L´Europe en région Centre  DREAL