Atlas des paysages
du Loir-et-Cher
CAUE 41      Plan du site | Imprimer la page | Recherche | Lexique | Contact

Accueil » Unités de paysage » 16/ La Loire de Blois aux portes de Chaumont » Analyse critique

Analyse critique


Carte d'analyse critique     Légende de la carte d'analyse critique
Fichier joint : carte_enjeux_up16.pdf

Protection/préservation

Site bâti de Chouzy-sur-Cisse, valorisé par le recul ménagé par l’espace public
  • Les sites bâtis : reconnaissance, identification et prise en compte spécifique pour  les choix d’urbanisation, préservation des espaces non bâtis qui les mettent en valeur : reculs, dégagements visuels

Château et pont de Candé-sur-Beuvron
  • Le patrimoine bâti : repérage, identification et préservation dans les documents d'urbanisme, encouragement à l'entretien et à la réhabilitation

Constructions fragilisant le paysage de coteau
  • Les coteaux : arrêt de l’urbanisation diffuse sur les coteaux encore exempts de constructions, lutte contre l'enfrichement, repérage, préservation et mise en valeur des ouvertures visuelles vers la vallée 

Berges du Beuvron, aménagées pour la promenade, Candé-sur-Beuvron
  • Les bords de l'eau : valorisation des berges, aménagement des points de franchissement, aménagement des circulations douces au bord de l'eau, restauration du patrimoine lié à l'eau,  gestion de la ripisylve

Paysage ouvert de grande culture, d’où les structures végétales ont disparu
  • Les structures végétales : identification, entretien et recréation de haies en limite de parcelles et le long des chemins agricoles afin d'enrichir les milieux et de proposer des paysages agricoles agréables à parcourir dans un contexte d'attractivité touristique intense lié à Blois et à Chaumont-sur-Loire ; cette démarche doit être complétée par une gestion des ripisylves et la création de circulations douces 

Valorisation/création

Limite d’extension bâtie brutale, Chailles
  • Les limites des villages : définition de limites d’urbanisation en accord avec le site bâti, préservation des coteaux non bâtis pour les villages de piémont ou de sommet, aménagement de transitions douces entre espace bâti et espace agricole accompagnées de circulations douces, 

Continuité bâtie entre Chailles et Villelouet
  • Les extensions urbaines : requalification des chaussées et espaces publics, plantations d’arbres d’accompagnement, création et entretien de transitions végétales entre l’espace agricole et l’espace bâti

Centre de Chouzy-sur-Cisse
  • Les espaces publics des centres des villages : réduction des chaussées, revalorisation du patrimoine bâti, aménagement d’espaces publics de qualité
  • Les espaces agricoles simplifiés des grandes cultures : enrichissement par replantation de structures végétales adaptées aux besoins agricoles contemporains

Haut de page

Agence Folléa-Gautier, paysagistes-urbanistes
Ne pas reproduire sans autorisation
FEDER Centre   L´Europe en région Centre  DREAL