Atlas des paysages
du Loir-et-Cher
CAUE 41      Plan du site | Imprimer la page | Recherche | Lexique | Contact

Accueil » Unités de paysage » 14/ La Loire urbaine de Blois » Analyse critique

Analyse critique


Carte d'analyse critique     Légende des cartes d'analyse critique
Fichier joint : carte_enjeux_up14.pdf

Protection/préservation

Faubourgs de Vienne     Patrimoine important des murs et des jardins, La Chaussée-Saint-Victor
  • Le patrimoine urbain et architectural : repérage, identification et préservation dans les documents d'urbanisme, encouragement à l'entretien et à la réhabilitation

Le coteau de la vallée de la Loire pâturé     Petit coteau fragile de la rive droite, cultivé et jardiné, les Noëls, Vineuil
  • Les coteaux non urbanisés et les vues ouvertes vers la vallée face à la pression du développement : lutte contre l'enfrichement, repérage des ouvertures visuelles et mise en valeur

Quartiers de grands ensembles à l’est de Blois, très visibles depuis la plaine de la Loire
  • La silhouette urbaine visible depuis la plaine : maintien d'ouvertures et de points de vue sur la ville, choix réfléchi des nouveaux sites d'extension urbaine vis-à-vis du grand paysage, mise en place d'opérations de construction favorisant une certaine densité adaptée au contexte urbain de Blois ou aux contextes plus ruraux des communes voisines

Entrée aménagée dans la forêt de Blois, depuis le quartier des Aventures, sud/ouest de Blois
  • Les lisières des forêts : préservation contre la privatisation, renforcement des liaisons ville/forêt, aménagement paysager des espaces d’accueil du public (stationnement…), enrichissement biologique par des plantations adaptées

Valorisation/création

Quais de la Loire appropriés par les habitants, Blois
  • Les bords de Loire à Blois : poursuite de la valorisation des quais en promenades urbaines 

Extension urbaine en périphérie du faubourg de Vienne
  • La plaine agricole mitée : arrêt de l'urbanisation, soutien à la revalorisation des limites entre espace privé et espace public, privilégier l'utilisation d'essences végétales locales; éviter les effets rigides et  artificieux du type thuya

Construction dont l’implantation trop visible rompt l’harmonie du coteau
  • Le coteau urbanisé : maintien d’une distance inconstructible en rebord de coteau, préservation des ouvertures vers la vallée et des vues sur le lointain 

Vue sur Blois à travers la plaine agricole, Saint-Claude-de-Diray
  • Les vues vers Blois depuis les environs : identification de secteurs privilégiés, création de circulations douces et de promenade en périphérie de ville afin de donner à voir la ville de loin, valorisation et création de point de vue 

Réhabilitation/requalification

Entrée sud de Blois, par le pont Charles-de-Gaulle, à l’aspect très routier
  • Les entrées de ville (quartier de Montigny et des Tillières, pont Charles de Gaulle, faubourgs, entrée nord) : qualification des espaces publics et réduction des espaces dévolu à la voiture au bénéfice du piéton, plantation d'arbres à grand développement, réhabilitation des zones d'activités en entrées de villes, traitement des limites avec l'espaces agricole ou l'espace public

Urbanisation au fil de la route, Léry, route de Saint-Claude-de-Diray à Vineuil
  • L’urbanisation linéaire sur la rive gauche : arrêt de l’urbanisation au fil des routes, confortement des centralités et aménagement urbains des traversées, protection des espaces de respiration et coupures d’urbanisation

Limite urbaine de Blois au contact des cultures, plateau de Beauce
  • Les limites d'urbanisation avec les étendues beauceronnes : renforcement de la présence forestière, création de « ceinture verte »

Haut de page

Agence Folléa-Gautier, paysagistes-urbanistes
Ne pas reproduire sans autorisation
FEDER Centre   L´Europe en région Centre  DREAL