Atlas des paysages
du Loir-et-Cher
CAUE 41      Plan du site | Imprimer la page | Recherche | Lexique | Contact

Accueil » Unités de paysage » 3/ La vallée de la Braye » Analyse critique

Analyse critique


Carte d'analyse critique du paysage     Légende des cartes d'analyse critique du paysage
Fichier joint : carte-enjeux_up3.pdf

Protection/préservation

Coteau bocager très préservé, la Clancherie, Sargé-sur-Braye     Coteaux de la Braye, à Baillou, où apparaissent en sommet des maisons individuelles isolées

  • Les coteaux : repérage, identification et préservation dans les documents d'urbanisme, arrêt de l'urbanisation sur les pentes, mise en place d'opérations créant une certaine densité d'habitat confortant les centres, soutien à l'entretien et à la revalorisation des espaces agricoles périurbains de coteau

Prairies humides en fond de vallée de la Braye, Baillou     Traversée de la Braye au pied du bourg de Baillou

  • Les bords de l'eau : préservation et gestion des ripisylves et des espaces ouverts d'accompagnement, création de circulations douces et de sentiers,  maîtrise qualitative de l'accueil du public 

Route paysage offrant de belles vues sur le fond de vallée, près de Baillou
  • les routes-paysages qui offrent des dégagements vers le lointain : soin porté aux bas-côtés en évitant les surlargeurs de chaussées, valorisation des points de vues, arrêt de l'urbanisation linéaire à proximité des routes

Valorisation/création

Diffusion de l’urbanisation de façon désordonnée, en piémont, sur les flancs ou en sommet de coteaux, Sargé-sur-Braye
Urbanisation diffuse de Savigny-sur-Braye, vue depuis le vallon du ruisseau du Vau.

  • les extensions d'urbanisation : recherche d'emplacements appropriés en accord avec le site bâti, confortement des centralités existantes, emploi de matériaux de qualité (bois, pierre locale…), arrêt de l'urbanisation linéaire

Réhabilitation / requalification

Installation d’une zone d’activité dans le fond de vallée humide, nuisant à la fois à la qualité des paysages urbains et aux milieux écologiques précieux inféodés au rives

  • Les zones d'activités existantes : requalification des accès, réhabilitation des bâtiments et des espaces publics, plantation de grands arbres d'accompagnement

Bâtiments d’exploitation agricole rendus très visibles par leur positionnement en sommet de coteau et par l’absence de plantations, Savigny-sur-Braye
  • Les bâtiments d'activités et agricoles récents : requalification des abords, plantation d'arbres avec une palette d'essences indigènes adaptées au contexte rural,  choix de couleurs adaptées aux tonalités denses du bâti percheron (en supprimant les blancs, beiges et « tons pierre » non adaptés, promotion de matériaux naturels comme le bois

Haut de page

Agence Folléa-Gautier, paysagistes-urbanistes
Ne pas reproduire sans autorisation
FEDER Centre   L´Europe en région Centre  DREAL