Atlas des paysages
du Loir-et-Cher
CAUE 41      Plan du site | Imprimer la page | Recherche | Lexique | Contact

Accueil » Evolution, enjeux et orientations

Evolution, enjeux et orientations

Cette partie de l'atlas a vocation à alimenter la réflexion du choix d'orientations pour le devenir des paysages : ce que la Convention Européenne du Paysage appelle « les objectifs de qualité paysagère ».

Elle met en évidence les éléments suivants :
  • Les valeurs paysagères-clefs du Loir-et-Cher :

    Il s'agit d'une synthèse sur ce qui fait la personnalité des paysages du Loir-et-Cher, ce qui peut nourrir les politiques d'aménagement pour poursuivre la construction de cette personnalité. Elle constitue une étape indispensable avant de porter un regard critique sur les évolutions en cours (valorisent-elles ou dévalorisent-elles ?), mais aussi une source d'inspiration pour agir de façon juste sur le territoire (comment valoriser les paysages au travers des grandes décisions stratégiques et au travers des façons de faire concrètes et opérationnelles).

  • Les dynamiques d'évolution récentes, en cours ou à venir
  • Les opportunités, les risques et les problèmes liés à ces dynamiques

    Les dynamiques d'évolution perceptibles (les stigmates) sont identifiées par le travail de terrain, et les dynamiques d'évolution probables (grands projets et dynamiques à venir), par les rencontres et les avis du comité de pilotage.
    Les dynamiques d'évolution sont mises en évidence par cartes postales anciennes reconduites avec le même cadrage, par cartes ou photos aériennes successives (diachroniques) interprétées en dessins, par photos.
    Au regard des valeurs paysagères identifiées, ces dynamiques sont analysées de façon critique pour les considérer comme « valorisantes » ou dévalorisantes » pour les paysages. Emergent ainsi les opportunités, les risques et les problèmes en matière de paysage, liés à ces dynamiques.

  • Les orientations et recommandations pour les paysages du Loir-et-Cher

    Des « objectifs » sont dégagés, en nombre restreint, qui constituent chacun un axe possible pour une politique de paysage à l'échelle départementale.
    Ces objectifs sont précisés par l'identification d'actions possibles et de principes d'actions possibles, qui permettent de les rendre plus concrets et de nourrir un regard partagé sur les façons de faire.
    L'ensemble de cette matière doit être travaillée au-delà de l'atlas. Plusieurs directions pourront être suivies :
    • Préciser les objectifs et les actions possibles,
    • Faire partager les principes d'actions entre les acteurs,
    • Identifier les outils, démarches et leviers d'actions existants ou à engager.
    • Évaluer la capacité de ces outils à répondre à l'objectif
    • Mettre en place un suivi de l'évolution des paysages : observatoire photographique, indicateurs adaptés.
    • Ce travail pourrait notamment se concrétiser au travers de plans de paysage partagés, ou chartes paysagères, à mener à l'échelle intercommunale

Haut de page

Agence Folléa-Gautier, paysagistes-urbanistes
Ne pas reproduire sans autorisation
FEDER Centre   L´Europe en région Centre  DREAL